Transparence sur l'utilisation des pesticides

English | Deutsch | Nederlands | Italiano | Spanish

PÉTITION

Pour le Parlement européen,

En tant qu'électeur, je vous écris pour vous exhorter à voter pour des règles strictes afin de mettre fin au secret entourant les études de l'industrie utilisées pour prouver que les pesticides sont sans danger. En tant que représentant élu au Parlement européen, vous avez le devoir de protéger notre santé, la nourriture que nous mangeons, nos plantes et notre environnement contre les pesticides toxiques.

Pourtant, le processus décisionnel concernant les pesticides continue de reposer sur des études non publiées, commandées et évaluées par les producteurs de pesticides eux-mêmes. Ceci est inacceptable et doit changer.

 

Votre vote au Parlement européen le 16 janvier sera crucial pour déterminer si les citoyens peuvent faire confiance aux institutions européennes à l'avenir, en particulier à l'Autorité européenne de sécurité des aliments - EFSA.

Comme vous le savez, l’affaire du glyphosate a mis en évidence les graves lacunes dans l’approbation des pesticides. À l'époque, plus d'un million de personnes, dans le cadre de la plus grande initiative citoyenne européenne jamais organisée, ont élevé la voix pour demander à la Commission européenne de protéger les personnes et l'environnement des pesticides toxiques, en améliorant la transparence de notre système alimentaire et en veillant à ce que toutes les études utilisées pour l'approbation réglementaire des pesticides soit rendue publique.

Par conséquent, je vous exhorte à veiller à ce que toutes les études de l'industrie soient mises à la disposition du public dans leur intégralité et à ce que les personnes chargées de l'évaluation des pesticides ne soient pas en conflit d'intérêts.

Des millions de citoyens de l'UE attendent avec impatience votre vote en faveur de modifications majeures du système d'approbation des pesticides. Notre santé, notre nourriture, nos plantes et nos animaux devraient précéder les intérêts des lobbies dissimulés et les intérêts privés des coopérations multinationales.



Signez-vous ?