Demand a price on CO2 emissions!

English | Italiano | Deutsch

La sonnette d’alarme a sonné: le réchauffement climatique doit’être limité à 1.5°C dès que possible. Tout réchauffement supplémentaire, même d'un demi degré de plus, accroîtra encore les menaces de sécheresse, d'inondations, de chaleur excessive et de pauvreté pour des centaines de millions de personnes en Europe et dans le monde entier. Comme vous le savez, plusieurs régions européennes sont déjà confrontées à  des  catastrophes naturelles extrêmes de plus en plus fréquentes et intenses. Des évènements comme ceux qui se sont produits en Italie, au Portugal et en Grèce ne sont que des exemples de le nécessité urgente d’aborder cette question afin d'éviter tout nouvel impact négatif sur la vie des citoyens européens..

Il s'agit d'un signal d'alarme sans précédent que les États membres de l'UE ne peuvent plus se permettre d'ignorer.

Les émissions de CO2 résultant de l'utilisation et de la consommation de combustibles fossiles jouent toujours un rôle important dans le réchauffement climatique. L'Europe peut et doit faire quelque chose pour contribuer à inverser cette tendance en adoptant des mesures concrètes conduisant à des changements rapides et efficaces dans des secteurs comme l'énergie, l'industrie et les infrastructures.

C'est pourquoi j'invite la Commission européenne et le Parlement européen à introduire une législation européenne qui pourrait renforcer et compléter les règles actuelles sur le climat et l'énergie, dans le but de décourager l'utilisation des combustibles fossiles dans tous les secteurs et de stimuler l'utilisation de sources renouvelables et les économies d'énergie.

En particulier, je vous exhorte à:

  • Introduire un prix minimum sur les émissions de CO2 pouvant aller de 40 euros par tonne de CO2 produite d'ici 2020 à 100 euros d'ici 2030.
  • Abolir le système actuel de quotas gratuits pour les pollueurs.
  • Introduire un mécanisme d'ajustement aux frontières pour les importations des pays tiers afin de compenser la baisse du prix des émissions de CO2 dans le pays exportateur.

Will you sign?